mardi 27 janvier 2015

Where death is death and joy is joy, so sweet

A mon copain blogueur Corto qui trouve mes goûts musicaux bizarres...
Pfff...


The rose bows its head
From the hedge to the shade,
In the whispering calm
Of the cool colonnade,
Unravelling dreams and deeds
As it unfurls the heavy scent
I tried to reach,
Its poisonous dreams so clear,
Where death is death
And joy is joy so sweet.
Et un dernier pour la route, pour se mettre en train et ne jamais oublier de rêver au son d'une douce mélancolie hivernale.


mardi 20 janvier 2015

Le connard du jour : Cambadélis

Avez-vous déjà vu un gros enculé, un manipulateur, un cynique putride qui reprend à son compte les attentats pour faire mousser son parti de merde ?
Non ?
Bouchez-vous le nez parce que ça refoule du goulot.




samedi 10 janvier 2015

Pourquoi je n'irai pas manifester dimanche

A l'invitation d'amis qui m'appellent à me joindre à eux pour manifester dimanche, je vous livre plus bas ma réponse.
"Bonjour, je ne serais pas des vôtres dimanche. Je ne marche pas pour et avec les gouvernants et acteurs médiatiques qui :
Nous ont foutu dans cette situation pré insurrectionnelle.
Jouent aux pompiers pyromanes.
Invitent des gouvernants étrangers peu recommandables comme Poroshenko pour ne citer que lui.
Restent dans un déni complet et alimentent de fait le risque terroriste notamment avec :
Leurs accointances avec  le Qatar et l'Arabie Saoudite.
Leur allégeance avec la politique américaine : Notre gouvernement a lui-même armé les "gentils" rebelles syriens, autrement dit une faction de la république islamiste. 
Je suis peiné par ce qui est arrivé mais je ne m'associe pas pour autant à ce qui s'apparente à de la récupération politicienne par, comble du cynisme, ceux qui nous ont foutu dedans.
A tous ceux qui me diront qu'en pareille circonstance  l'unité nationale prévaut, je leur rétorquerai que ceux-là même qui l'invoquent pour organiser cette marche rejettent  une partie des Français en refusant que le FN y soit représenté.
J'irais volontiers manifester mon refus du fanatisme islamiste mon opposition à ce gouvernement incapable de juguler l'islamisme, dès lors que ce sera une manifestation citoyenne hors récupération politique qui n'a comme seul but, des petites ambitions électoralistes pour assurer le maintien des acquis d'une oligarchie qui ne travaille aucunement pour l'intérêt supérieur de la Nation.
J'ajoute que  je m'associe néanmoins en pensée à votre démarche et comprend la charge symbolique qu'elle porte en son sein.
Nous sommes tous contre les menaces islamistes qui pèsent sur la France mais aussi dans le monde. Les raisons évoquées plus haut ne m'enjoignent en revanche pas à venir manifester."
Je parie plusieurs litres de jus de tomate (ma convalescence m'interdit tout alcool) que la manifestation va dériver en une marche contre l'islamophobie, la xénophobie, l'antisémitisme et autres trucs troporibles et tropignobles.
Car la gauche, l’extrême gauche, la fausse droite, les traîtres et autres vrai ou faux idéologues, ainsi que le résidu de capote qui nous sert de président ne savent faire que ça. Ils sont formatés, leur logiciel interne est bloqué sur ces combats quitte à en faire crever les Français.

Alors que la guerre est déclaré et que l'ennemi est dans nos murs, le chef des armées manifeste et prépare sa campagne électorale de 2017. Au passage, il pourra éventuellement se taper quelques merguez dans le défilé. Ca fera trop flipper les islamistes.
Alors ? Salade-tomate-oignon et sauce samouraï pour vos frites M. le Président ?

jeudi 25 décembre 2014

Joyeux Noël


Il m'arrive parfois de porter un regard noir sur notre condition.
Condition intimement liée au monde dans lequel nous nous sommes un jour éveillé aux côtés d'autres naufragés.
Dans ce monde, point d'intemporalité. Nos esprits englués dans une gangue de chair et de sang, portée par un squelette ridicule, sont soumis à la linéarité d'un temps bridé, en pilotage automatique.
Point d'échappatoire, c'est à sens unique.
Mais il y a mieux, les milliards d'âmes peuplant ce monde ne doivent leur survie terrestre qu'à la condition d'ingérer un autre amas cellulaire.
Pour être sûr qu'il y en ait pour tout le monde et que ce raout planétaire perdure, nous sommes mus par une force profonde qui nous pousse à nous reproduire.
Comprenez bien que ce monde ne fonctionne que si tout le monde s'entre-dévore.
En assurant ce que d'aucuns appellent la survie de l'espèce, nous ne faisons que projeter d'autres êtres dans cet enfer. Nous rajoutons ainsi de la souffrance à la souffrance dans un tumulte effroyable de mastication et de douleur.



Par un fait étrange, si nous sommes nés amnésiques, nous sommes néanmoins dotés d'une forme de conscience. Limitée peut-être mais suffisamment étendue pour que nous puissions appréhender cette réalité cauchemardesque.

Tout ceci n'est-il donc que le fruit du hasard ? Sommes-nous que des composés carbonés ballottés par les vents solaires et des lois statistiques ? Face au constat accablant évoqué ci-dessus, j'ai la conviction intime que nous lisons et écrivons les pages de notre vie dans un entremêlement sans début et sans fin dont la finalité n'est pas en bout de chaîne mais dans sa globalité.
Car tout le mystère est là, et il me terrifie, ce monde en proie perpétuelle aux guerres inter-humaines, ne nous offre-t-il pas sa propre solution aux tribulations qu'il génère ?
La symbolique de l'homme chassé du Paradis Originel est en ce sens éloquente et me parle.
Je suis intimement convaincu, que c'est dans l'assimilation totale et dans la compréhension parfaite de cette dualité que se trouve la clef.
Prendre la souffrance pour soi et lui opposer son pendant rédempteur : l'amour de son prochain.


Toujours est-il que le Christ s'est sacrifié pour nous et il nous a délivré un message d'Amour.
Depuis les Chrétiens commémorent sa naissance et clament ainsi leur foi en l'espérance.

Je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël !

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.