jeudi 18 décembre 2008

Déprime

Ce soir je suis d'une humeur massacrante. J'ai passé la journée à me battre avec un logiciel foireux au boulot, le soir je me tape les embouteillages sur le périph et fulmine littéralement en écoutant France Info. Ces abrutis de lycéens qui manifestent me font gerber : si jeunes et déjà si cons...Envie de leur faire bouffer leur keffieh à 2 balles.
Peu après j'apprend qu'un gars s'est fait planter dans le 15ème, rue Desaix. Je connais bien le quartier. Depuis quelques temps des racailles squattent devant un square situé dans ce quartier plutôt bourgeois. Je n'aurais tout de même pas imaginé qu'il y aurait pu y avoir meurtre. Après avoir mis 3 bons quarts d'heure pour trouver une place, je branche la télé et écoute la réaction d'Anne Hidalgo interrogée par Karl Zéro sur ce fait divers (sur le plateau de BFM).
C'est le coup de grâce.
"Les racailles "jeunes" sont désoeuvrées voyez-vous..." (ben voyons, c'est sûr ils s'emmerdent les pauvres, rester des heures à vendre du shit et tenir les murs c'est dur)
A propos des médias présents sur place et caillassés à coup de boulons elle rétorque qu'il y a une réflexion à avoir sur les raisons qui poussent ces "jeunes" à être défiants envers les médias !
Moi je dis qu'il faut les envoyer loin, TRES LOIN ces Xénomorphes, in The Outer Space avec leur copine Hidalgo qui se fera un plaisir de jouer le rôle de la Reine.
Journée de merde...

mercredi 10 décembre 2008

Fièvre du samedi soir

Luc Besson qui avait annulé ses tournages prévus initialement à Montfermeil à cause de bagnoles cramées pour des raisons de sécurité par des racailles jeunes, tournera finalement dans la cité de la Coudraie.
Son prochain film devrait s'appeler «From Paris with love» (ça ne s'invente pas...) avec pour acteur principal John Travolta.

vendredi 5 décembre 2008

En avoir

Des femmes catholiques reprochent à l'archevêque de Paris d'avoir déclaré sur Radio Notre-Dame : «le tout ce n'est pas d'avoir une jupe, c'est d'avoir quelque chose dans la tête» (source : Le Figaro)
Un groupe d'entre elles se proclamant du "Comité de la jupe" réclame des excuses publiques.
Elles veulent prouver qu'à défaut d'avoir un cerveau elles ont des couilles.

jeudi 25 septembre 2008

Oktoberfest

Je reviens d'Oktoberfest...Laissez-moi le temps de diluer l'alcool dans mon sang avant d'en parler plus longuement dans quelques jours. Boire ou écrire il faut choisir.

dimanche 31 août 2008

Pavé dans la mare

J'avais prévu de mettre en ligne un dictionnaire des nouveaux mots utilisés par les médias et les politiques pour travestir la réalité et mieux servir un type de propagande.
Il se trouve que de nombreux internautes ont fait ça avant moi, aussi comme je suis d'humeur passablement fainéante aujourd'hui (le dimanche n'est-il pas le jour du Seigneur après tout ?) je me contenterais de vous adresser quelques liens ici ou .
Juste quelques exemples qui m'irritent particulièrement : SDF, senior, gens du voyages, issus de l'immigration, frappes chirurgicales, nettoyage ethnique, non-voyants, mal-entendants, euthanasie, jeunes....
Les mots ont maintenant cette saveur des chizbeurgueurs : c'est prédigéré, ça ressemble à rien, les particularités linguistiques sont effacées et noyées sous une tonne de sauce et pis c'est vendu avec le sourire crétin du journaleux du 20h.
Sans parler des expressions non novlangues cette fois mais dont la redondance chez ces mêmes journaleux m'agace : "...un véritable ballon d'oxygène" (en parlant d'un village de 52 âmes en Creuse sauvé d'une mort certaine grâce à l'implantation d'une usine de retraitement des eaux usées) ou encore celui que j'abhorre le plus : "...un pavé dans la mare" (le pavé c'est le cheminot qui a pété les plombs en dénonçant aux autorités le racket organisé de ses collègues syndicalistes). Moi c'est la télé que j'balance dans la mare, et la mare je pisse dedans tiens...

mardi 26 août 2008

Baton

Je tiens tout d'abord à me présenter des excuses, à défaut de lecteurs assidus, pour cette longue (et interminable) attente dûe principalement aux congés d'étés.
Le mois d'août n'a pas dérogé à la règle : de nombreux sujets agaçants, énervants et angoissants ont ponctué ma vie quotidienne attaquant ma santé mentale et me plongeant dans des états fébriles.
S'il en est un que je suis de près c'est ce que la presse occidentale appelle le conflit Russo-Georgien.
Je le requalifierai en conflit Russo-américain tant les Etats-Unis ont oeuvré pour lancer le trop naïf Président Georgien dans une entreprise perdue d'avance. N'oublions pas que l'agresseur est la Georgie dans ce cas de figure. Certes les Russes se préparaient à une riposte mais comment pouvait-il en être autrement alors que l'OTAN les encercle de plus en plus ?
Alors que la Russie vient de reconnaitre l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, les Etats-Unis et l'Europe se mangent alors ce que Poutine avait évoqué lors de la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo : "...Le bâton...il va vous revenir directement dans la gueule..."

mardi 22 juillet 2008

Le tout-à-l'égoût

Déclarer "Comme disait François Mitterrand, sur le chemin de la trahison, il n'y a que le fleuve de la honte à traverser" à propos du vote de J. Lang sur la réforme de la constitution est petit, infâme et à vomir. Tout d'abord humainement J. Lang l'a toujours soutenu lors des présidentielles 2007, ensuite citer une phrase de Mitterrand pour donner un contenu à sa bile malade et malodorante c'est minable, traiter quelqu'un ayant exprimé ses idées démocratiquement de traître est époustouflant d'intolérance et dernièrement l'exécuter par voie de presse nous prouve que le PS dans sa globalité est d'un archaïsme précambien.
Et sa Trahison envers le peuple français ? Invitée de l'émission Question d'Info, le mercredi 20 juin, Ségolène avait déclaré qu'elle ne croyait pas au pacte présidentiel de sa campagne électorale : " le pacte présidentiel, ce sont des idées qui ne sont pas crédibles, pas cohérentes avec le projet socialiste".
Je n'y tenais plus, il fallait que je l'écrive. Je m'étais pourtant juré de ne pas obturer les eaux usées de ce blog avec du PQ made in Poitou. J'vais tirer la chasse après un coup de destop' en espérant que Sa Pestilence finisse dans un collecteur quelconque ou une station d'épuration.

mardi 8 juillet 2008

Prise de calmant

Je fais partie de ceux qui ont toujours considéré que Ségolène avait un drôle de regard.
Oui mais qu'entendez-vous donc par "drôle de regard" m'objecterez-vous...?
Remarque pertinente !
Je trouve que son regard est creux, et oui, creux...Non pas que j'associe la vacuité toute somme subjective d'un regard à celle de la boîte crânienne (mes années de catéchisme m'interdiraient toute insinuation allant dans ce sens), mais le manque de chaleur, de présence communicative me permet d'élaborer quelques théories toutes personnelles dont je tiens à vous faire part.

Je suis un type assez angoissé par nature. Par exemple il m'arrive de me sentir mal dans une foule dense, où bien encore lorsque je contemple un immeuble Haussmannien et que par malheur je commence à imaginer tout le travail que ça a représenté pour l'édifier, je me sens soudainement écrasé par cette vision.
C'est une affaire de perception de la réalité. Je pense être particulièrement sensible à l'environnement et certains facteurs déclenchants rendent la chose incommodante.
Cependant, cette perception a ses bons côtés, elle peut favoriser la création artistique ou bien encore me dire tout de suite si mes nouveaux voisins sont des gros cons ou bien des échangistes pervers et dépravés.
Concernant SR, j'avais depuis pas mal de temps remarqué que quelque chose clochait...Il y a tout d'abord une ressemblance évidente avec le regard du crotale prêt à vous sauter dessus. En effet, c'est ce même type de regard, froid et absolument creux. Aucune information n'en sort, rien, le trou noir. A aucun moment on ne devine à quel moment cet abruti de serpent va vous mordre. Le crotale pourrait danser le hip-hop, pioncer ou bien bouffer, ce serait toujours le même regard. Flippant.
Ensuite, il y a le regard du fou, c'est un peu le même. Vous savez les doux dingues qui parlent tout seuls ou encore ceux qui sont restés perchés à cause d'un psychotrope de trop....
C'est effectivement inquiétant. D'ailleurs je me suis toujours inquiété pour cette femme et pour notre pauvre nation si elle devait être gouvernée par ce genre d'individus.
Ce soir Ségolène a établi un parallèle entre l'annonce qu'elle avait faite sur la supposée mainmise sur les médias par Nicolas Sarkozy et son dernier cambriolage...Elle a parlé de coïncidence étrange. C'est tout de même une forme d'accusation déguisée !
Je suggérerai à SR de prendre des vacances, de se retirer un long moment et surtout de prendre quelques cachetons histoire de se calmer.

lundi 23 juin 2008

Bienvenue

Voilà, un blog de plus direz-vous. Et une tête de con en plus, une.
Las d'ennuyer mon entourage avec mon humeur, j'ai décidé de me défouler sur le net.
Je souhaite ainsi rendre hommage aux nombreux bloggers dont je décortique les brêves avec assiduité depuis quelques années.
Ils ont alimenté ma flamme, le feu intérieur d'un raleur...Un de plus.
.

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.