samedi 21 mars 2009

Tous sur le Pape !


Je suis totalement abasourdi par l'acharnement médiatique et le lynchage en règle à l'encontre du Pape. Ses propos ont été sorti de leur contexte; ce n'est d'ailleurs qu'un vieux procédé de manipulation. Ca couvait depuis un moment de toute manière, il y a délibérément une volonté de mettre à mal le Pape, l'Eglise et plus encore les fondements de la société occidentale.
Cependant la sauce ne prend pas et le net se fait l'écho de nombreuses protestations, preuve que tous les français ne sont pas des veaux.
Le Pape est très cohérent dans ses propos et dans sa fonction. L'abstinence et la fidélité sont AUSSI un moyen d'éviter la propagation du virus. Seulement nos bien-pensants politiques, people et journalistes ne veulent en aucun cas s'y conformer, alors, pour ne pas remettre en cause notre comportement sexuel libéré on préfère sacrifier l'Eglise sur l'autel de la capote sacralisée.
Le Pape dérange. Il rappelle que l'homme a peut-être une autre finalité que de forniquer à tout va et représente de fait une autorité de plus dont nos sociétés veulent s'affranchir.
Je vous recommande de lire les excellentes argumentations de Maître Eolas, Koztoujours, et hashtable qui permettent au moins d'ouvrir le débat et d'avoir une autre grille de lecture.


mardi 17 mars 2009

Nostalgie, Mélancolie & iLiKETRAiNS

Le printemps revient...Je le vis toujours comme un moment miraculeux. Le soleil daigne une fois de plus nous inonder de ses rayons salvateurs laissant la torpeur hivernale derrière soi.
Alors qu'enfin je me sens revivre, je ne peux juguler cette étrange nostalgie qui me serre la gorge à chaque fois à cet instant précis de l'année. C'est la nostalgie des instants fugaces et intenses du passé, lorsque le monde s'offrait dans son immensité à nos yeux de petit d'homme.

dimanche 8 mars 2009

Sisters Of Mercy au Bataclan


Dès le départ je m'étais dit que ça risquait d'être foireux mais bon...C'est les Sisters Of Mercy. Ce groupe ayant bercé ma post-adolescence de gothique révolté je me devais de les voir en France. Le résultat a été à la hauteur de ce que j'attendais d'un chanteur comme A. Eldritch : super décevant. Aucune âme, pas de communion avec le public, Eldritch se comporte comme sa boîte à rythme, il enchaine les morceaux les uns après les autres, tout est calibré au mm près, mais la magie n'y est pas. Ca sonnait comme du rock de base qu'on peut entendre dans un bar pourri de l'Arkansas entre 3 poivrots qui jouent au billard et l'ex-pute au comptoir qui sourit avec ses lèvres botoxées pleines de rouge à lèvre dégoulinant. Bref un groupe de rock série Z. En plus le son était pas bon...La seule bonne note positive c'est que ça m'a donné envie de re-écouter du Sisters mais chez moi sur ma chaine et pas celui du groupe que j'ai vu sur scène. Me suis même barré avant la fin....

Archives du blog

La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.