vendredi 10 janvier 2014

11 mars 2013


Souvenez-vous, le 11 mars 2013 un homme interpellait François Hollande alors en visite à Dijon.
Je n'ai pas oublié de quelle manière il a été traité par la Direction Départementale de la Sécurité Publique.

C'est à ce instant-là que j'ai compris que la liberté d'expression était une valeur très relative pour Hollande et le gouvernement. J'en ai d'ailleurs eu la confirmation les mois suivants (700 000 pétitions rejetées par le CESE, gardes à vue abusives des veilleurs, interpellations en marge du 14 juillet, du 11 novembre, remaniement des membres du CNE et maintenant l'affaire Dieudonné).

Le 26 janvier manifestation nationale


8 commentaires :

  1. L'Etat totalitaire est désormais bien établi, à ce train là nous finirons tous au goulag!
    Amitiés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre goulag est plus insidieux : Internet & réseaux sociaux pour le traçage, télé avec plein de sexe dedans pour revenir à une activité cérébrale de type reptilienne, presse pour la propagande d'état et la lobotomisation. On y ajoute des lois sympas et cool, genre on aime tout le monde, à bas les méchants, et hop ! C'est beau la démocratie !
      En attendant, on n'a plus notre souveraineté, on est inféodé à l'Europe, elle-même jouet des USA et les banques continuent à nous entuber.

      Supprimer
  2. Tardivement c'est bien mieux que jamais :-)
    Cela étant, de mon côté, enfant en famille j'avais déjà fait cette constatation, ensuite dans la rue et à l'école, enfin plus tard dans le monde dit adulte. Ceux qui on une apparence de pouvoir en abusent, s'ils n'en avaient la discussion n'existerait pas. Quoi que, les pires sont peut être les serviteurs du pouvoir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'étais parti dans les spams... T'as une activité trop soutenue Ankalogon !
      En fait tout le vernis a commencé à craquer lors des guerres en Ex-Yougo... La propagande battait alors son plein.

      Supprimer
  3. Les stages de rééducation commencent.
    On les appellent les "stages de citoyenneté".

    http://www.memorialdelashoah.org/index.php/fr/decouvrir-le-memorial/2013-01-25-10-59-45/actualites-new/21-les-actualites-du-memorial/1171-signature-avec-le-parquet-de-paris-d-une-convention-relative-a-la-mise-en-place-d-un-stage-de-citoyennete-sensibilisation-a-l-histoire-de-la-shoah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne supporte plus ces termes novlangue, ça me rend hystérique.
      C'est quoi ces conneries de rééducation ? Va falloir les rééduquer façon médiévale tous ces connards qui nous gouvernent, ces salopards qui se foutent de notre gueule :
      La roue, la Question, le pal, l'emmurement, ...

      Supprimer

Les commentaires sont les bienvenus !
Tous propos outranciers seront supprimés."Go ahead, make my day !"

Archives du blog

On ne lâche rien !

On ne lâche rien !
La dégénérescence c'est un peu l'obsolescence programmée du socialisme.